Développement du commerce en ligne au Bénin

Le groupe CYBASTION expose sa stratégie au MIC

Le Ministre de l’Industrie et du Commerce (MIC) a reçu, ce jeudi 17 octobre 2019, une équipe du groupe CYBASTION spécialisé dans la mise en place de plateformes de commerce en ligne. L’objectif étant de présenter une proposition d’approche pour le développement de ce secteur au Bénin.

Le Gouvernement du Bénin veut faire du commerce en ligne un des leviers de son développement économique et social. De plus en plus, des stratégies sont mises en place pour lui donner de réelles chances de succès. Ce jeudi 17 octobre 2019, Eric RUBLE du groupe CYBASTION était au Ministère de l’Industrie et du Commerce. Il était accompagné des Responsables de l’Agence des Services et Systèmes d’Information (ASSI). Cette structure étant mandatée par le Ministère du Numérique et de la Digitalisation pour des propositions allant dans ce sens et prévu par le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021). Il a profité de sa présence pour présenter la proposition de l’approche de son groupe visant au développement du e-commerce au Bénin

En présence de la Ministre de l’Industrie et du Commerce et de la plupart de ses collaborateurs concernés par le sujet, Eric RUBLE a insisté sur l’importance pour le Bénin de mettre effectivement en place une Stratégie Nationale de E-Commerce. Pour lui, il sera question de mettre à la disposition du Bénin une approche méthodologique et technologique, assortie d’une offre de financement. Et pour cela, l’accélération de l’usage du e-commerce, l’éclosion d’une autre catégorie d’entrepreneurs et de commerçants béninois, la formation des responsables des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de Petites et moyennes Industries (PMI) etc. sont quelques avantages certains que le Bénin peut en tirer. Sans oublier le gain de temps et la réduction de ressources à engager.

A en croire l’expert de CYBASTION, sur une projection de 5 ans, 3.000 responsables PME et PMI seront formés, 600 boutiques en ligne (virtuelles) créées pour un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards F.CFA.

Toutefois, beaucoup d’inquiétudes ont été exprimées. Notamment ce qui adviendra des conclusions des travaux de " l'évaluation rapide de l'état de préparation du Bénin au commerce électronique " effectuée il y a quelques jours seulement par la Conférence de Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED).

Dans son intervention, la Ministre de l’Industrie et du Commerce a tenu à rassurer les uns et les autres. Pour Mme Shadiya Alimatou ASSOUMAN, il n’y a aucun mal à avoir une variété de propositions. Le rapport de la CNUCED étant attendu pour le premier trimestre de 2020, le Gouvernement béninois prendra sa décision en temps utile et en toute responsabilité.

 

PF Com/MIC