Don du Japon au peuple béninois

Mme Shadiya A. ASSOUMAN réceptionne 4.500 tonnes de riz

La coopération bénino-japonaise se porte très bien. Ce jeudi 31 octobre 2019, la Ministre de l'Industrie et du Commerce a procédé à la réception officielle du riz offert par le Japon au peuple béninois.

Un peu après 16 heures cet après-midi du jeudi 31 octobre 2019, la délégation ministérielle conduite par la Ministre de l'Industrie et du Commerce est descendue sur la plateforme du Port Autonome de Cotonou. Sur place, des dockers sont occupés par des tâches de manutention. Une quantité importante de sacs de riz offert au peuple béninois par le Gouvernement nippon et réparti en 171.130 sacs de 30 kilogrammes est en cours de chargement dans des camions positionnés.

Pour l'ambassadeur du Japon près le Bénin, il sagit d'un don de céréales qui s'inscrit dans le cadre de l'assistance alimentaire de l'année fiscale 2018 en faveur du Bénin. Selon Kiyofumi Konishi, le Japon envisage aller au-delà de l'assistance alimentaire. Dès lors, sous l'initiative de la Coopération pour le Développement de la Riziculture en Afrique (CARD), le Japon s'est engagé, avec les partenaires de la coalition, à œuvrer afin que la production de riz en Afrique atteigne 50 millions de tonnes en 2030. Une volonté affichée par Shinzo ABE, le Premier Ministre Japonais, à l'occasion de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement en Afrique (TICAD 7). En conséquence, son pays est engagé à jouer un rôle important dans l'innovation agricole à travers la technologie japonaise. Kiyofumi Konishi précise que l'aide permettra, avec les fonds de contrepartie reconstitués, de réaliser des infrastructures socio-cmmunautaires. Ce qui était déjà le cas avec le « projet de la Commune du Millénaire de Bonou, ceux de la construction de salles de classe et laboratoires, des adductions d’eau villageoises et des forages », a-t-il renchéri.

Au nom du Président Patrice TALON et du peuple béninois, la Ministre de l'Industrie et du Commerce a remercié le Gouvernement Japonais pour ce geste de générosité constitué par une cargaison d'une valeur de trois cents millions de yens japonais (300.000.000 ¥), soit environ 1.533.000.000 de francs CFA. Tout ceci réparti en 171.130 sacs de 30 kilogrammes. Shadiya Alimatou ASSOUMAN a confirmé que, « conformément aux Notes échangées entre les deux Gouvernements, le riz doit être cédé aux populations béninoises à un prix concessionnel afin de le rendre accessible aux plus démunies. Les recettes issues de la commercialisation de ce riz doivent être au moins égales aux 2/3 de la valeur FOB de la marchandise. Ces recettes doivent également servir à accompagner le Gouvernement du Bénin dans la mise en œuvre de programmes sociaux tels que : l'éducation, les soins de santé et la réalisation de micro-projets à caractère socio-communautaire ». Mieux, « les modalités de la mise en consommation telles que le prix de cession, les quotas par localité et la date du démarrage de la vente seront définies par le Conseil des Ministres ». Car, les récentes inondations ont détruit les productions agricoles, et le Gouvernement est bien sensible aux besoins des populations. A l'en croire, toutes les dispositions idoines seront prises afin que le riz soit accessible à toutes les couches de la population.

 

PF Com