Promotion des produits du Bénin

C’est parti pour un « Mois du Consommons local »

Le Bénin est entré de plain-pied dans le « Mois du Consommons local ». Lancé ce jeudi 1er octobre 2020 au siège de la Chambre d’Industrie et du Commerce du Bénin (CCIB), cet événement important permettra aux Béninois de mieux connaitre les produits fabriqués localement.

C’est parti pour un « Mois du Consommons local ». C’est le moins qu’on puisse dire depuis ce jeudi 1er octobre 2020. Au siège de la Chambre d’Industrie et du Commerce du Bénin (CCIB), le « Mois du Consommons local » est officiellement lancé par Mme Alimatou Shadiya ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et du Commerce (MIC). C’était en présence des représentants des ministères concernés et des acteurs de la chaine de production, de transformation, de commercialisation des produits typiquement béninois.

Lors de son intervention, la Ministre de l’Industrie et du Commerce a mis l’accent sur l’importance du « Mois du Consommons local » qui s’inspire de la recommandation de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) demandant de faire du mois d’octobre celui de la consommation des produits locaux.

 

Consommation du made in Bénin

A en croire la Ministre ASSOUMAN, « le Bénin regorge d’énormes potentialités de production pour la consommation locale, mais force est de constater que nous n’en consommons pas assez… », a-t-elle déploré. Car, le choix premier du Béninois reste les produits importés jugés plus compétitifs. C’est donc pour apporter des réponses adéquates à cet obstacle majeur à la consommation des produits locaux, voire une menace au développement du Bénin que le « Mois du Consommons local » a été initié. Et cette activité aidera « à répondre à un double impératif : susciter chez le Béninois la consommation du made in Benin et encourager les Opérateurs Economiques à investir dans la production locale.

Par conséquent, la Ministre de l’Industrie et du Commerce invite à inscrire dans nos comportements quotidiens le concept de « consommons local ». Elle a tenu à remercier le Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON, pour sa « détermination à promouvoir la consommation des produits locaux et à sortir le Bénin de la précarité ». Idem pour les partenaires locaux et les autorités béninoises impliqués dans l’organisation de ladite activité.

Il faut dire qu’au cours de cette journée de lancement du « Mois du Consommons local », deux panels sur le « Développement de la production et de la consommation locale au Bénin : politiques, défis et perspectives » et « Consommation des produits locaux : capacités de l’offre locale et défis dans la conquête du marché local » ont permis aux participants de mieux appréhender les enjeux.

 

Des panels intéressants

Dans un premier panel, Bonaventure KOUAKANOU du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Faïza GBIAN du Tourisme, de la Culture et des Arts et Amzat SALAMI de l’Industrie et du Commerce ont, tour à tour, présenté ce qui se fait au sein de leur département ministériel pour la valorisation de la production et du « consommons local ». Les ambitions et défis à relever, les politiques mises en place et les perspectives à court, moyen et long termes ont été exprimées.

Le second panel a vu les producteurs, transformateurs, exportateurs etc. présenter leurs offres, mais surtout insister sur les goulots d’étranglement qui les empêchent de tirer le meilleur profit de leurs activités. C’est le cas des représentants de BIIC, NATURA, Sèmè City, Fludor Bénin, EREVAN, SENS Bénin etc.

La ministre ASSOUMAN satisfaite du lancement du « Mois du Consommons local » a rassuré les uns et les autres que les besoins exprimés et les attentes sont bien enregistrés. Après avoir invité à nouveau les Béninois à être fiers de consommer leurs produits, elle a promis aux producteurs locaux l’accompagnement du Gouvernement en vue d’une meilleure satisfaction des consommateurs.

Notons que le « Mois du Consommons local » dure tout ce mois d’octobre. Le mercredi 07 octobre prochain, un panel de discussions sur « La Route du Coton » est prévu pour faire l’histoire de la coton-culture et celle du pagne tissé KANVO au Bénin.

Dans ce contexte de Covid-19, une boutique virtuelle est mise en place pour l’exposition des produits Made in Benin.

 

PF Com