Promotion des produits made in Bénin

Kouleurs d’Afrik prend sa part de responsabilité (La Ministre ASSOUMAN soutient l’initiative de Sandra IDOSSOU)

Depuis le 1er octobre 2020, le « Mois du Consommons Local » est célébré au Bénin. Ce jeudi 08 octobre, la boutique de Kouleurs d’Afrik de Sandra IDOSSOU qui ouvrait pour la première fois ses portes a reçu la visite de la Ministre de l’Industrie et du Commerce.

Le cadre est pittoresque et compte déjà des visiteurs intéressés et curieux. Un peu avant 14 heures ce jeudi 15 octobre 2020, Mme Alimatou Shadiya ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et de Commerce (MIC), arrive devant les portes de la galerie Kouleurs d’Afrik. Sandra IDOSSOU, la maitresse des lieux, flanquée de ses collaboratrices, l’accueille avec chaleur et ferveur comme on sait bien le faire au Bénin. Devant cette visiteuse particulière s’ouvre une porte blanche vitrée sur sa partie supérieure qui laisse découvrir en majorité plusieurs rayons de gammes de produits artisanaux fabriqués au Bénin et en Afrique. Une courte visite guidée permet de comprendre que Sandra IDOSSOU est une passionnée d’arts qui a fait le pari de la promotion des produits Made in Benin. Meubles de différentes formes et couleurs, sacs, objets d’art, boîtes, bijoux, coffrets-cadeaux, alimentaires etc… se bousculent au regard du visiteur pour mieux se faire apprécier. « Nos artisans ont un savoir-faire ancestral. Malheureusement et petit-à-petit, ils perdent parce que nous ne les consommons pas assez. Donc, nous voulons célébrer leur travail et pousser les Béninois à consommer les produits de nos artisans… », a lâché avec enthousiasme et conviction cette femme moulée dans une belle confession locale aux couleurs indigo avec des tresses typiquement africaines, sans ajouts artificiels.

Fière du Bénin, du continent africain et de toutes les belles choses qui s’y font, Sandra IDOSSOU a insisté sur sa motivation en ouvrant ladite galerie. Pour elle, l’objectif est de promouvoir l’artisanat local. Et la meilleure manière de le faire est de rendre visible ce qui est bien fait, et surtout d’inciter ses compatriotes à les consommer. « Si nous ne consommons pas Béninois, ce ne sont pas les Chinois qui vont consommer nos produits », dit la militante pour la protection de l’environnement et la promotion de l’artisanat du Bénin. Sandra IDOSSOU n’a pas oublié de rappeler qu’à chaque fois qu’un produit importé est acheté, 80% de ce chiffre d’affaires retournent à l’extérieur. Mais quand il s’agit de produit béninois, tout reste au Bénin et concoure au développement de l’économie nationale.

Séduite par ce qu’elle a vu et entendu, la Ministre de l’Industrie et du Commerce a félicité son hôte pour l’initiative et la qualité des produits présentés. Mme Alimatou Shadiya ASSOUMAN a promis y faire régulièrement un tour, et surtout invité les Béninoises et Béninois à aimer les produits de chez nous et à les consommer sans complexe et sans modération.

 

PF Com MIC