Mois du Consommons local au Bénin

La DDIC Zou-Collines sensibilise sur la valorisation des produits locaux

Depuis le 1er Octobre 2020, le Bénin est entré de plain-pied dans le « Mois du Consommons Local ». Ce mardi 20 octobre, Les opérateurs économiques des départements du Zou et des Collines sont sensibilisées sur la nécessité de prioriser les produits Made in Benin.

Les opérateurs économiques des départements du Zou et des Collines sont sensibilisés sur la nécessité de consommer prioritairement les produits localement fabriqués au Bénin. Initiative de la direction départementale de l’Industrie et du Commerce du Zou et des Collines qui s’inscrit dans le cadre du « Mois du Consommons Local », cette séance de sensibilisation a permis aux restaurateurs, promoteurs d’hôtel, de supermarchés etc. de mieux s’imprégner du concept.

 

Encourager les efforts

Pour le Directeur Départemental de l’Industrie et du Commerce du Zou et des Collines (Ddic Zou-Collines), cette première édition du « Mois du Consommons Local » initiée par le ministère de tutelle est une recommandation de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui demande à tous les pays de l’Union de faire du mois d’octobre de chaque année celui de la consommation locale. Selon Rafiou Challa, ce mois permet de sensibiliser les Béninois, d’encourager les unités de production à améliorer la qualité de leurs produits et toutes les couches sociales du Bénin à s’engager pour la consommation de ce qui est localement produit. A l’en croire, les problèmes de pauvreté ne peuvent être réglés qu’en créant de la richesse à travers la transformation. Et par ricochet en créant des emplois. « Aujourd’hui, des efforts se font et ils méritent d’être encouragés… », fait-il constater. Le DDIC Zou-Collines a même suggéré aux restaurateurs et promoteurs d’hôtel, dans la mesure du possible, de proposer jusqu’à 60% de mets locaux à leurs clients à l’image ce qui se fait au niveau des commandes publiques. Le Gouvernement du Président Patrice TALON ayant fait de cette exigence un principe désormais sacro-saint.

Le représentant de la Chambre d’Industrie et du Commerce du Bénin (CCIB) a exprimé la détermination de l’institution consulaire à bien accompagner les opérateurs économiques qui restent des maillons importants de la chaine commerciale au Bénin. Pour Sylvanus AGBLONON, l’initiative du « Mois du Consommons Local » est à encourager. Car, « plus nous consommons les produits locaux, plus nous encourageons à produire tout en créant des emplois et de la richesse ». Il a souhaité que ces habitudes s’inscrivent dans la durée et ne s’arrêtent pas au seul mois d’octobre.

 

 Valoriser les potentialités locales

Mêmes préoccupations de la part du Préfet du département du Zou. Firmin KOUTON a insisté sur les enjeux de la consommation des biens et produits locaux. Pour lui, le Bénin regorge d’énormes potentialités dans ce domaine. Mais le Béninois n’en consomme pas assez, puisqu’il est plus porté vers les produits venus d’ailleurs. Et ce faisant, il nourrit l’économie de ces pays importateurs et règle par là-même leur problème d’emplois, a-t-il déploré. Il n’a pas oublié de remercier le Chef de l’Etat pour sa détermination à hisser le Bénin au rang des pays à forte propension à la consommation des produits locaux tels que la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. « Soyons fiers d’être Béninois… en faisant de tous les mois de l’année une période permanente de consommation local… », conseille-t-il.

Ce qui apparait clairement des différentes interventions est que des dispositions sont prises afin que la demande des produits locaux présents sur le Market-place (boutique virtuelle) mise en place en raison de la Covid-19 ne souffre aucunement. Pour Rafiou CHALLA, il existe déjà une organisation qui va servir d’interface entre les demandeurs et les producteurs. Ainsi, la disponibilité des produits locaux en quantité et en qualité ne posera aucune difficulté, a-t-il rassuré.

Rappelons que la séance a été précédée par la visite des stands très achalandés par une variété de produits locaux.

 

 PF Com