Conseil National de Normalisation, de Métrologie et de Gestion de la Qualité

Le Soja béninois désormais normalisé

Depuis le 14 octobre 2021, jour de la célébration de la Journée Mondiale de la Normalisation, les normes de la filière soja sont homologuées au Bénin par le Conseil National de Normalisation de Métrologie et de Gestion de la Qualité. Pendant deux (02) jours et à l'occasion de la session tenue dans la ville de Bohicon, les membres de ce conseil ont passé au peigne fin les quatre (04) normes fondamentales que sont : semence de soja, soja grain, lait à base de soja et fromage de soja.

Après la validation par le Comité Technique Sectoriel de Normalisation "produits agricoles et produits alimentaires", les membres du CNMGQ venus des secteurs privé et public, toutes spécialités confondues, ont mené des discussions scientifiques et techniques très riches pour en venir au consensus ayant abouti à l'homologation de ces quatre (04) normes en conclusion d'un long processus. Tout ceci avec l'assistance technique de la coopération allemande GIZ et du PTB (Institut National de Métrologie Allemand) à travers le Projet de Renforcement de l'infrastructure Qualité pour la filière soja (ProQUAL)

Ce dernier, visant à améliorer les conditions nécessaires à une consolidation de la qualité dans la filière soja, se focalise sur l'expansion des prestations des structures de l'infrastructure Qualité. Objectif rappelé au cours de la cérémonie d'ouverture par Hiba YACOUB et Daniel LAMBART, respectivement représentants de la GIZ et du PTB. Les deux (02) partenaires ont exprimé leur satisfaction totale pour l'implication et la mobilisation des acteurs du secteur, mais surtout pour la coordination de qualité assurée par l'Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM). Le Représentant de la Direction de la Programmation et de la Prospective du Ministère de l'Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Anicet KPANOU a également fait part de la satisfaction de son administration pour l'aboutissement heureux de ce processus.

Monsieur Gabin Joseph DEGBEY, Directeur Général de l'ANM, en procédant à l'ouverture du Conseil, a d'abord rappelé le rôle dudit Conseil, puis la prise en compte dans les normes des exigences des pays consommateurs du soja, dont la Chine. Il a aussi remercié très sincèrement la GIZ et le PTB pour leur assistance permanente. Il faut préciser qu'au démarrage de la session supervisée par Ernest GBAGUIDI, Président du Comité Technique Sectoriel de Normalisation "produits agricoles et produits alimentaires", une communication a été faite par Dassouki ISSIFOU SIDI, Directeur de la Normalisation et de la Promotion de l'Infrastructure Qualité, sur le processus de normalisation. Il a rappelé aux membres la méthodologie adoptée pour l'élaboration et la finalisation desdites normes. 
L'une des recommandations issues de ce Conseil reste le volet sensibilisation et vulgarisation autour de ces normes pour faciliter leur appropriation et mise en application. Une préoccupation à laquelle les différents partenaires ont exprimé leurs avis favorables.

Notons que le financement de tout ce processus est assuré par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement.