Campagne nationale de commercialisation 2021-2022 du soja au Bénin

De belles perspectives en vue

Après la commune de Ouaké dans la Donga et celle de Glazoué dans les Collines, c'est le tour de la commune de Djidja dans le département du Zou d'accueillir, le jeudi 25 novembre 2021, le lancement officiel de la 3ème édition Campagne Nationale de Commercialisation 2021-2022 du Soja. Une cérémonie co-présidée par Alimatou Shadiya ASSOUMAN et Gaston Cossi DOSSOUHOUI respectivement Ministre de l'Industrie et du Commerce, et Ministre de l'Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche.

Des acteurs de la filière soja aux autorités politico-administratives, en passant par les sages, notables et surtout les populations de la localité, nul n’a voulu se faire conter l'évènement qui a pris des allures d’une véritable fête à la Maison des Jeunes de ladite commune.

Après ses mots de bienvenue, le Maire René GLEGBETO a présenté les atouts agricoles de la commune de Djidja qui reste le véritable grenier dans le département du Zou. Pour sa part, le Préfet Firmin KOUTON a exprimé sa satisfaction pour le choix de Djidja, et rassuré les uns et les autres que les dispositions sont prises afin que les instructions du Gouvernement soient respectées à la lettre au cours de cette nouvelle campagne qui offre de grandes perspectives.

Que ce soit Steev ADJAMAN, Président de l’Union Nationale des Producteurs de Soja ou Ibrahim BOUKARI, Président de la Fédération Nationale des Producteurs et Acheteurs des Produits Tropicaux, tous ont loué la dextérité du Gouvernement qui a fait du Soja une filière viable, fiable et porteuse de richesse. Ce dernier a même remercié le Président Patrice TALON pour avoir travaillé à l’obtention de la Certification du Soja. Ce qui permet aujourd’hui l’exportation aisée dudit produit. Il a fustigé les acheteurs clandestins qui sèment la zizanie dans la filière, et invité les producteurs à ne pas négliger les autres produits au détriment du Soja. Notamment le coton et les vivriers.

Fidèle à ses convictions, le ministre en charge de l’Agriculture a fait parler son cœur et son expertise professionnelle. Pour Gaston Cossi DOSSOUHOUI, l’État béninois fait d’énormes efforts pour la sauvegarde des intérêts des producteurs du Soja. Et il revient aux acteurs de la filière de respecter un certain nombre de principes. Notamment les itinéraires culturaux, la mécanisation, la vente groupée dans les magasins construits par l’État, la transformation domestique pour bénéficier des vertus nutritives du Soja ...etc.

Travailler pour des familles professionnelles représentatives

C’est donc la Ministre de l’Industrie et du Commerce qui a officiellement lancé la 3ème édition de la Campagne Nationale de Commercialisation 2021-2022 du Soja.  C’était l’occasion pour Madame Alimatou Shadiya ASSOUMAN de remettre chaque acteur de la filière devant ses responsabilités. Elle a noté la bonne santé de la filière malgré les difficultés liées aux aléas climatiques, la cherté et la rareté des semences certifiées, le déficit d’infrastructures de commercialisation... etc. Stigmatisant les limites liées au niveau d’organisation de la filière, la ministre ASSOUMAN a invité l’ensemble des acteurs et les partenaires de la filière à travailler aux côtés de l’État pour « la mise en place des familles professionnelles représentatives et une interprofession pouvant mieux organiser la filière à l’instar de celle du coton… ». Sans oublier la satisfaction des besoins nationaux pour alimenter les hommes, le bétail et les industries d’huilerie.

De commun accord avec les acteurs, le Gouvernement a fixé le prix plancher à 190 F CFA le kilogramme. Ouverte le jeudi 25 novembre 2021, la Campagne de Commercialisation prend fin le 30 juin 2022, a-t-elle annoncé. Toutefois, elle a insisté sur « le respect des textes en vigueur, le suivi et la régulation des flux transfrontaliers, le contrôle et la certification des ponts bascules et des balances, le respect des normes en matière d’opérations post-récoltes en vue de conserver la qualité des produits ...etc. ».

Après avoir remercié le Président Patrice TALON pour son attention constante pour le développement du secteur agricole au Bénin, son collègue en charge de l’Agriculture, les Partenaires Techniques et Financiers pour leurs appuis, la Ministre de l’Industrie et du Commerce a invité tous les acteurs de la filière à la vaccination et au respect des gestes barrières liés à la Covid-19.

La cérémonie, agrémentée par des séquences d’animations aux sonorités locales, a pris fin avec une visite guidée des stands d’exposition des produits dérivés du Soja.

 

PF Com/MIC