Formation sur la Norme Internationale ISO 45001 des auditeurs qualité et consultants outillés

Formation sur la Norme Internationale ISO 45001 des auditeurs qualité et consultants outillés

Les rideaux sont tombés sur l’atelier national de formation sur la norme internationale ISO 45001 version 2018, le vendredi 16 novembre dernier à Cotonou. Axée sur le système de management de la santé et de la sécurité au travail, cette formation a démarré le 14 Novembre 2018. La cérémonie de clôture consacrant également la remise d‘attestation aux participants a été présidée par le Directeur de Cabinet du ministère de l’Industrie et du Commerce, représentant le ministre.
« Cette formation apportera l’assurance d’une vision pragmatique de l’ISO 45001 version 2018, de sa compréhension et de son application. » Ces mots clés du discours du Directeur de Cabinet du Ministre de l'industrie et du commerce Philéas Yvon Martial Patinvoh, montrent toute l’importance de cet atelier de renforcement de capacités axé sur la formation sur la norme internationale ISO 45001 version 2018, système de management de la santé et de la sécurité au travail. En effet, organisé sous la direction du ministère de l’Industrie et du Commerce avec le financement de l’Union Européenne, cet atelier entre dans le cadre du programme système qualité de l’Afrique de l’Ouest. Un appui à la mise en œuvre de la politique qualité de la CEDEAO. A en croire Monsieur Anicet Babatoundé Aniambossou, expert management Qualité et Organisations, L’ANM (Agence Nationale de Normalisation de la Métrologie et du Contrôle de Qualité) est une opportunité pour le Bénin. Elle lui permettra d’accéder à cette nouvelle norme qui a été diffusée seulement en Mars 2018. « C’est la toute première formation au niveau de l’Afrique de l’Ouest », poursuit-il. Pour Anicet Babatoundé, c’est une chance pour que ça commence par le Bénin. « Suite à ces trois jours de formation et après l’évaluation, je peux dire que le niveau est acceptable. Au lieu de faire une formation seulement sur les exigences, nous sommes allé plus loin pour donner les outils nécessaires aux participants de pouvoir démarrer l’implémentation de cette nouvelle norme dans cette structure qui garantit désormais la santé et la sécurité des travailleurs dans les entreprises. » A-t-il ajouté. Pour le représentant de l’Union Européenne, cette activité est réalisée dans le cadre de la ‘’politique nationale qualité’’ financée par l’Union Européenne. En fait la qualité est et doit être au service de la compétivité et du développement économique. Il n’a pas manqué d’encourager les récipiendaires à continuer dans ce processus, car selon lui, il y a toujours un moyen de s’améliorer. Quant à la représentante des récipiendaires, Salimath Raïmi Dendé, de la société ‘’Jehovah Nissi Petrolum SA’’ , C’est un plaisir pour eux tous d’avoir participer à cette formation. « Désormais nous sommes mieux outillés pour implémenter la norme 45001 version 2018 systèmes de management de la santé de la sécurité au travail. Nous tenons à vous remercier pour cette formation et nous espérons que ça ne sera pas la dernière, en la matière » se réjouit-elle, avant d’exhorter : « Nous invitons tous les structures et organisations qui n’ont pas pu participé à cette formation de bien vouloir se rapprocher de l’ANM pour prendre le prochain rendez-vous ». Le représentant du ministère de l’industrie et du commerce quant à lui, espère que cette formation soit une référence qui permettra aux bénéficiaire d’aider les organismes à procurer des lieux de travail sûrs et sains, d’éviter les traumatismes et pathologie liés au travail et d’améliorer en continu les performances en santé sécurité au travail. « La certification revêt pour le Bénin un caractère hautement prioritaire dans la mesure où elle constitue un gage pour l’accès facile de nos produits aux marchés régionaux et internationaux » a martelé le DC/MIC au cours de la cérémonie de clôture.