Promotion de la qualité et la compétitivité des filières productives porteuses : l'ANM et le PARASEP se donnent la main à travers un protocole d'accord.

C'est la salle de conférence de la Direction Générale de l'Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité qui a servi de cadre à la signature d'un protocole d'accord avec le Projet d'Appui au renforcement des Acteurs du Secteur Privé (PARASEP).

C'était ce mercredi après-midi du 03 juillet 2019.

Loukoumanou OSSENI, Directeur Général de l'ANM et Yves VAN FRAUSUM, Coordonnateur du PARASEP en apposant leur signature, entendent conjuguer leurs efforts pour entre autres accompagner et appuyer les acteurs des trois filières ciblées à savoir : l'ananas, le karité et les filières avicoles.

D'un montant global de trente-six millions neuf cent quarante et quatre mille sept cents trente et un (36.944.731 FCFA) pour les trois années (2019, 2020, 2021) que dureront les activités, ce projet a été élaboré et le contenu des activités Co financé par l'Agence Française de Développement et l'Union Européenne.

Après la signature de ce protocole d'accord, Le Directeur Général de l'ANM s'est réjoui de cet appui et a promis mettre tout en œuvre pour la réussite des activités. Le Coordonnateur du PARASEP n'a pas manqué également de dire sa satisfaction pour la mobilisation des collaborateurs du DG de l'ANM venus assister à cette cérémonie.

Le présent appui à l'ANM pour l'amélioration de la compétitivité dans les trois filières concerne essentiellement trois activités à savoir :

  • un séminaire de sensibilisation aux normes béninoises qui sera réalisé au cours de cette année 2019 ;
  • un séminaire de sensibilisation à la traçabilité qui sera réalisé en 2020 ;
  • enfin l'accompagnement d'entreprises à la certification HACCP qui sera réalisée tout au long des trois années.

Il est à rappeler que l'objectif principal du PARASEP est de contribuer au renforcement des acteurs du secteur privé béninois et de l'environnement des affaires afin de promouvoir l'investissement privé, la croissance, l'emploi et indirectement de lutter contre la pauvreté.

A noter que Yves VAN FRAUSUM était accompagné de Messieurs Oumar BARRY du PARASEP et Gervais FIAHOUE chargé du suivi des activités du PARASEP auprès de l'AFD.

 

Par Abdel Madjid ADELAKOUN

Chargé de communication/ANM