Mission d’évaluation sur le e-commerce au Bénin

Une première séance entre les cadres du MIC et la CNUCED

Une mission de la CNUCED est depuis quelques jours à Cotonou pour évaluer le E-Commerce au Bénin. Ce lundi 07 octobre 2019 à la salle de réunion de Sèmè City à Cotonou, une séance de travail s’est tenue en prélude aux travaux qui s’ouvrent 24 heures plus tard.

Dans le but de baliser le terrain et de s’approprier les grandes lignes du contenu de la mission avant le lancement officiel des travaux prévu pour ce mardi 08 octobre à Cotonou, une séance de travail a eu lieu dans les locaux de Sèmè City. Aux côtés des membres de la mission de la Conférence de Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) conduite par Mme Cécile BARAYRE, il y avait les cadres du Ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC) conduits par Philippe PATINVOHDirecteur de Cabinet représentant la ministre en mission hors du Benin, les responsables des agences sous tutelles, ceux de ASSI et autres.

Au terme des échanges, on peut retenir que cette mission qui se trouve à Cotonou est d’une importance capitale pour l’économie béninoise. Car, le monde étant de plus en plus virtuel, tout ce qui y a rapport l’est davantage. Le domaine du commerce ne déroge nullement à ce principe. Et quand on sait que le Togo, le Burkina Faso et le Sénégal sont déjà évalués dans ce domaine du E-Commerce, il y a lieu que le Bénin rejoigne les rangs. Surtout que le Cadre Intégré Renforcé (CIR) qui travaille sur un projet régional sur le E-Commerce entend développer la plateforme nécessaire pour un meilleur positionnement du Bénin, a expliqué Euloge HOUNGBO, le Coordonnateur National du CIR.

Pour sa part, le Secrétaire Général du MIC a présenté les nombreux efforts effectués par son institution. Ce qui traduit bien la politique de l’Etat béninois consistant à ne pas se substituer aux privés, mais plutôt les accompagner dans leurs initiatives. Ainsi, l’Agence Nationale de Normalisation et de Métrologie  pour le Contrôle Qualité (ANM), l’Agence Nationale pour la Propriété Intellectuelle (ANAPI),  le Bureau de Restructuration et Mise à Niveau (BRMN) sont, entre autres, les bras opérationnels dans la mise en œuvre de cette politique, a laissé entendre Amzat SALAMI.

La mission qui a établi ses quartiers à Cotonou a pour objectif de voir où en est le Bénin dans le domaine du commerce en ligne, d’identifier les atouts et les faiblesses afin de savoir sur quels leviers agir rapidement pour de meilleures perspectives. Et le vrai goulot d’étranglement identifié se situe au niveau du renforcement des capacités humaines pour les acteurs, et opérationnelles pour les entreprises. Car le Ministère de l’Industrie et du Commerce doit prendre la place qui est la sienne dans le développement du E-Commerce qui reste un domaine transversal à plusieurs égards. Notamment, l’agriculture, le transport les échanges, la douane, l’artisanat etc.

Les travaux s’ouvrent officiellement ce mardi 08 octobre 2019 au Golden Tulip hôtel de Cotonou.

 

 PF Com/MIC