Première Journée mondiale du Coton

Shadiya ASSOUMAN vend l’or blanc béninois en Suisse

Depuis ce lundi 07 octobre 2019, le Bénin prend part à la Première Journée Mondiale du Coton à Genève en Suisse.  Et c’est la Ministre de l’Industrie et du Commerce qui conduit en personne la délégation béninoise.

C’est une certitude ! Le Bénin prend bel et bien part à la première Journée Mondiale du Coton à Genève en Suisse. Mme Shadiya Alimatou ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et du Commerce du Bénin, n’a pas voulu se faire compter. Sur invitation de Edweni KESSIE, Directeur de la Division de l’Agriculture et des produits de base de l’Organisation Mondiale du Coton (OMC), elle a conduit une délégation, avec à ses côtés, entre autres, le Directeur Général du Commerce du Bénin. Sur place, outre la cérémonie officielle qui a consacré la date du 07 octobre comme désormais celle dédiée au coton au plan mondial, la ministre ASSOUMAN a pris part à plusieurs autres panels et réunions visant à renforcer la position du Bénin dans ces instances.

D’ailleurs sur initiative des pays co-auteurs de l’Initiative Sectorielle en Faveur du Coton (C-4), le Bénin, aux côtés du Burkina Faso, du Mali et du Tchad, a travaillé à l’organisation de cette Première Journée Mondiale du Coton. Et ceci n’a été possible qu’avec le partenariat de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le Centre du Commerce International (CCI) et le Comité International Consultatif du Coton (CICC).

Il faut dire que cette Journée, accueillie favorablement par les Etats membres de l’OMC, producteurs et exportateurs de Coton, a mobilisé un nombre important de partenaires pour la promotion du développement durable de la chaine de valeur mondiale du coton. Car, les pays du C-4 entendent faire du coton un levier de développement et de lutte contre la pauvreté.

Sans nul doute, la participation du Bénin à cette Première Journée devrait permettre d’obtenir davantage l’appui technique et financier des partenaires bilatéraux, régionaux et multilatéraux au développement des chaines de valeur dans le secteur du coton/textile dans les pays du C-4, dans les autres pays africains et Pays les Moins Avancés (PMA) producteurs et exportateurs du Coton.

Il faut préciser que Mme Shadiya Alimatou ASSOUMAN n’est pas seule responsable de ministère à effectuer le déplacement. Il y eu a aussi, entre autres, des responsables du ministère en charge de l’Agriculture et ceux des Affaires étrangères et de la Coopération.

 

 PF Com/MIC