Sèdagbé Armel Gildas KESSE


Sous réserve des spécificités des corps paramilitaires, des secteurs de la défense nationale et de la justice, la Direction de la Planification, de I ‘Administration et des Finances (DPAF) assure au niveau ministériel, le pilotage du processus de planification et de gestion des ressources humaines, financières, matérielles et des services généraux, de concert avec les gestionnaires de crédits.

A ce titre, elle est chargée :

  • En matière de la planification :
    • de collecter, de traiter et de diffuser toutes les informations nécessaires à une réflexion prospective et stratégique dans les domaines de compétence du ministère en liaison avec les structures compétentes du ministère en charge du développement ;
    • d'animer les processus de planification, du suivi-évaluation et de capitalisation au sein du ministère ;
    • d'élaborer, de suivre et d'évaluer les plans stratégiques du ministère en liaison avec les structures de coordination et de supervision des activités du ministère à savoir, le cabinet du ministre et le secrétariat général du ministère. A cet effet, il veille à la prise en compte des aspects liés au genre et aux changements climatiques, conformément à la Politique nationale de gestion des changements climatiques et autres stratégies connexes.
    • de mobiliser en liaison avec les services compétents, les financements pour les programmes et projets de développement du ministère ;
    • de mettre en place une base de données et un dispositif de collecte, de traitement et de synthèse des informations pour soutenir le processus de planification au sein du ministère ;
    • d’élaborer en lien avec les autres Responsables de programmes, le Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses et autres outils de gestion du ministère ;
    • de coordonner l'élaboration des Projets et rapports annuels de performance prévus par la Loi organique relative aux Lois de Finances et d'en opérer la consolidation ;
  • En matière de gestion des ressources humaines :
    • d'élaborer, de mettre en œuvre et d'évaluer la stratégie de modernisation de la gestion des ressources humaines, notamment, les outils de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences du ministère en liaison avec les structures compétentes du ministère en charge de la fonction publique ;
    • de préparer en lien avec les responsables de programmes, la prévision et la programmation des emplois et de la masse salariale ;
    • d'informer et de former le personnel sur les enjeux de gouvernance, les principes, les bonnes pratiques et les procédures de gestion des ressources humaines ;
    • de développer une capacité d'amélioration de la communication interne, de la qualité de l'accueil des usagers, du dialogue social et du travail en équipe.
  • En matière de gestion des ressources financières :
    • d'assurer la mise en œuvre des règles de gestion budgétaire et comptable et de veiller à leur correcte prise en compte dans Ie Système d'information financier de l'Etat ;
    • de préparer en lien avec les responsables de programme, les décisions et arbitrages dans le domaine budgétaire ;
    • de coordonner et de consolider les comptes-rendus de gestion de l'exécution des responsables de programmes ;
    • d'exercer les fonctions de conseil, d'expertise et d'assistance technique aux responsables de programmes métiers à travers le dialogue de gestion ;
    • de veiller à la mise en œuvre du dispositif de contrôle interne budgétaire ;
    • de piloter la tenue des comptabilités budgétaires, d'analyse des coûts et des matières ;
    • d'élaborer un plan d'assainissement, de modernisation de la gestion des ressources financières du ministère, de les mettre en œuvre et de veiller à la sécurisation des services intermédiaires de recettes ;
    • d'assurer en lien avec les services compétents du ministère en charge des Finances, la qualité de l'information et le renforcement des capacités du personnel du ministère en ce qui concerne la maîtrise des procédures de gestion des finances publiques.
  • En matière de gestion des ressources matérielles et des services généraux
    • d'élaborer un plan d'investissement, d'équipement, de maintenance et d'amortissement, de le mettre en œuvre et de l'évaluer ;
    • de mettre en œuvre Ie plan de suivi des achats et approvisionnements, des réalisations et de leur entretien ;
    • d'assurer la gestion des stocks ;
    • de mettre en place une base de données, un dispositif de collecte, de traitement et de synthèse des informations pour une gestion efficiente des ressources matérielles ;
    • d'élaborer et de mettre en œuvre Ie programme annuel des voyages, missions et manifestations officiels sous la coordination du Secrétaire général du ministère ;
    • de veiller à l'entretien des bâtiments et à la propreté des lieux de travail ;
    • d'assurer la sécurité des biens et des personnes au sein du ministère ;
    • de gérer le parc automobile du ministère.

La Direction de la planification, de l'administration et des finances est compétente en matière de planification, de programmation, de budgétisation et de suivi-évaluation des activités relevant de la cartographie du programme support. Elle assure également l'exécution budgétaire dudit programme.

La Direction de la planification, de l'administration et des finances comprend :

  • le Secrétariat de direction ;
  • le Service de la planification et du suivi-évaluation ;
  • la Cellule genre et environnement ;
  • le Service des études et de la statistique ;
  • le service de la gestion des ressources humaines, du travail et des emplois ;
  • le service des comptabilités, de la gestion des ressources financières, matérielles et de la logistique ;
  • la régie centrale.

Des assistants peuvent être nommés aux spécialistes de l'unité d'appui aux programmes par le responsable de programme dans la limite de deux (02) par spécialiste.

Pour le spécialiste chargé des finances publiques, l'un des assistants assure la fonction d'assistant régisseur et l'autre, la fonction assistant comptable.

L'ordonnateur délégué peut confier à une unité d'Appui aux Programmes placée auprès de lui, tout ou partie des opérations qui lui incombent sur son programme et relatives à la planification, à la gestion financière, à la passation des marchés publics et au suivi évaluation.

Une Unité d'Appui aux Programmes peut être rattachée à un ou plusieurs programmes budgétaires en fonction de l'évaluation des charges de travail'

Seuls les programmes métiers bénéficient de l'appui technique des unités d'Appui aux

Programmes.

Le Directeur de la planification, de l'administration et des finances est nommé en Conseil des Ministres après sélection dans le fichier national des acteurs de la chaîne de planification, programmation, budgétisation et suivi ou de la chaîne des dépenses.

ll justifie d'au moins six (06) années d'expérience cumulée en planification et en gestion des finances publiques.

Certains agents de la Direction de la Planification, de l'Administration et des Finances sont mis à la disposition des programmes métiers en vue du renforcement des fonctions transversales de planification, de gestion financière et de passation des marchés publics.

Ils opèrent dans les Unités d'Appui aux Programmes sous forme de pool de spécialistes dédiés.

Une Unité d'Appui aux Programmes est composée d'un :

  • spécialiste en gestion financière ;
  • spécialiste en passation de marchés publics ;
  • spécialiste en suivi et évaluation des projets.

La durée de fonction du Directeur de la planification, de l'administration et des finances ne peut excéder trois (03) ans dans un même ministère.

Le Directeur de la planification, de l'administration et des finances est assisté d'un adjoint qui le supplée en cas d'absence ou d'empêchement.

Le Directeur adjoint de la planification, de l'administration et des finances est nommé par arrêté du ministre, après sélection dans le fichier national des acteurs de la chaîne de planification, programmation, budgétisation et suivi ou de la chaîne des dépenses.

Il justifie d'au moins six (06) années d'expérience cumulée en planification, en gestion des finances publiques et ou en gestion des ressources humaines.

Lorsque le Directeur de la planification, de l'administration et des finances est de la chaine de planification, programmation, budgétisation et suivi, son adjoint est choisi parmi les acteurs de la chaine des dépenses et vice versa.

Le ministre définit par arrêté, les affaires dont le Directeur Adjoint de la Planification, de l'Administration et des Finances assure la gestion permanente au sein du ministère.

 

Directeur de la Planification, de l'Administration et des Finances : Sèdagbé Armel Gildas KESSE