Direction Départementale de l'Industrie et du Commerce de l'Atlantique/Littoral (DDIC-Atl/Litt)

 

Les Directions Départementales de lIindustrie et du Commerce sont les démembrements territoriaux du ministère. Elles sont chargées de la gestion des plans d’action sectoriels, de l’assistance technique et de l’appui-conseil aux communes conformément aux lois sur la décentralisation.

Elles sont placées sous l'autorité du Secrétaire général du ministère.

Dans le département, le Directeur départemental est placé sous l'autorité du Préfet de département et participe à la conférence administrative départementale pour la mise en cohérence des interventions de l'Etat dans le département.

Le Directeur départemental a rang de Directeur technique.

Les Directions départementales sont chargées, au niveau départemental, de :

  • coordonner, contrôler et suivre toutes les actions de promotion des industries et des activités commerciales ;
  • suivre l’évolution du tissu industriel de manière à orienter l’investissement en faveur de la valorisation des matières premières locales et du développement intégré des filières porteuses ;
  • veiller au respect des textes législatifs et réglementaires relatifs à l’exercice des activités industrielles et commerciales ;
  • assister les promoteurs et les collectivités locales dans la recherche de partenariat et de sources de financement pour la réalisation de leurs projets ;
  • encourager la création des associations de consommateurs et les assister dans leur mission de défense des intérêts des consommateurs ;
  • délivrer les différentes cartes professionnelles et mettre à jour les répertoires des industriels et des commerçants.

Chaque Direction Départementale de l’Industrie et du Commerce comprend :

  • un Secrétariat ;
  • un Service administratif, financier et du matériel ;
  • un Service des activités industrielles ;
  • un Service des activités commerciales ;
  • un Service chargé de la métrologie, de la qualité et de la prospective ;
  • un Service chargé de la programmation, du suivi et de l’évaluation.

 La création de nouvelles directions départementales ou la restructuration des anciennes sont autorisées, après avis du ministre chargé de la réforme administrative, par décret pris en Conseil des ministres.

 

DDIC/Atl-Lit : Aubin SESSOU ADROH